Qu'est-ce que l'holistique?

Dernière mise à jour : 26 août 2020




Il s'agit d'aligner Cœur-Corps-Esprit afin de vivre en harmonie avec ses convictions profondes, de rester en bonne santé face aux vicissitudes de la vie, de lever des blocages d'origines diverses et de trouver sa mission de vie.

Un outil pour la santé et le bonheur dans une démarche de développement personnel global.



L'unité de la personne

L'être humain est unique, total, complet, ouvert à l'infini et à la complémentarité; il forme un tout.

La vision de l'être humain que véhicule notre société a d'autres conséquences dans la vie quotidienne : sur le plan médical ou psychologique, soigner le corps sans tenir compte de l'âme ou soigner l'âme sans prendre soin du corps est une aberration.

C'est la personne dans sa totalité dont il faut prendre soin, la science ne cesse d'en apporter les preuves. Toute la logique des soins palliatifs repose sur cette conviction. Les nombreuses thérapies du cancer nécessitent une sollicitation de toutes les ressources de la personne, non seulement physiques, mais affectives, morales et spirituelles.

Une autre erreur fondamentale consiste à confondre corps, cœur/âme et esprit en réduisant l'homme à un seul de ces aspects. Le culte du corps ou de l'intelligence vient d'une identification de la personne avec eux. (Voir la notion d'ego chez Eckhart Tolle)

Ce ne sont pourtant que des attributs partiels de la personne, une dimension passagère, caduque et qui va s'étioler avec l'âge. La recherche obsédante d'un physique idéal, la chirurgie esthétique, le dopage, l'emploi d'hormones pour obtenir un corps d'athlète,... manifestent aujourd'hui une réduction de la personne à ses apparences et un oubli de ses dimensions profondes.

Il en va de même de la mise à l'écart des personnes handicapées, physiques ou mentales. (Voir à ce propos les travaux du philosophe Alexandre Jollien comme l'Eloge de la faiblesse ou encore le Petit traité de l'abandon)

La langue hébraïque, très concrète, manifeste l'unité sans confusion, de la personne. En effet, comme elle se base toujours sur des analogies, sur des symboles et non sur des idées notionnelles (qu'elle ignore), c'est à partir d'éléments physiques que sont signifiées les réalités invisibles propres à l'être humain.

L'homme intérieur, spirituel, est décrit à l'image du corps, qui est, en quelque sorte, le reflet de l'âme. Chaque organe représente un aspect de l'agir humain et devient le symbole d'une capacité : les reins signifient la fécondité et la force; le foie, le courage; le bras désigne l'action; la nuque symbolise la docilité et la capacité de servir,...

Cette unité n'empêche pas une nécessaire distinction entre corps, âme/cœur et esprit qui constituent des "niveaux" au sein de cette unité essentielle.

En effet, pour connaître l'unité de la personne, il convient de distinguer les niveaux en elle et de favoriser leur harmonie. C'est là qu'intervient la pratique holistique.

(source : Qu'est-ce que l'âme? qu'est-ce que l'homme? de Pierre Dumoulin)



Les trois niveaux : physique, psychologique et spirituel.

Sous couvert d'unité, on confond souvent ces niveaux : l'unité n'est pas confusion.

Prenons, de nouveau, quelques exemples : si une personne souffre d'un organe ou se nourrit mal, cela aura nécessairement des conséquences psychiques. Ce qu'il faut soigner c'est la cause physique, et il est alors nécessaire d'orienter le malade vers un médecin ou un thérapeute spécialisé. C'est le cas notamment pour les personnes qui souffrent d'un désordre hormonal engendrant des troubles caractériels. Réciproquement, certains problèmes psychologiques peuvent causer des troubles physiologiques, et c'est le problème psychologique qu'il conviendra alors de traiter, par exemple un stress qui génère des ulcères d'estomac ou une maladie de peau. J'utilise à ce propos Le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel (Editions Quintessence).

La vie spirituelle est d'un autre ordre, elle fortifie la relation avec Dieu (le Tout, l'Univers...), la développe et la purifie; en permettant à l'Esprit Saint d'éclairer et de guider l'âme, elle conduit à une humble conversion du cœur.

(source : Qu'est-ce que l'âme? qu'est-ce que l'homme? de Pierre Dumoulin)

Le travail du thérapeute holistique

Grâce à son expertise en matière de décodage biologique, il aide la personne à trouver un sens à sa maladie et grâce à sa pratique de différentes techniques douces de relaxation corporelle, il aide également à retrouver un calme intérieur et si possible, son intégrité physique. Il n'intervient jamais en matière de diagnostic médical ni de recommandation de traitement. Il est juste là en soutien des traitements que la personne a librement choisi de suivre, sans y apporter le moindre conseil ou suggestion. Son rôle devient essentiel dans notre société en mutation. Cette aide dans le quotidien permet d'apprendre à gérer les problèmes physiques, psychologiques et même parfois spirituels. Le thérapeute holistique devient alors une pièce essentielle et complémentaire aux traitements médicaux dans le parcours de guérison de la personne.



En illustration te pour terminer, cette musique de Peia Luzzi

https://www.youtube.com/watch?v=D7os9V-n7rs



Prenez soin de vous et/ou venez me rendre visite à l'espace Eveil et Paix!

Avec toute mon affection!



Christelle V.S. Marande


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout