• Christelle

Drôle d’oiseau

Mis à jour : 23 juin 2020


C’est l’histoire d’un mulot chargé, chargé…


Pas un mulet ! Non, non, vous avez bien lu : un mulot ! À imaginer, c’est plus rigolo !


Ce petit mulot si mignon n’y voyait pas bien clair et il avançait comme ça, écrasé sous sa charge, une charge composée de pierres, de beaucoup de pierres !

Depuis toujours, sur son chemin, Angelo le mulot, rencontrait des personnes qui le conseillaient ("tu devrais faire ci et pas çà"), le jugeaient, le critiquaient, ("tu t'es vu, regarde à quoi tu ressembles?"), le plaignaient ou s’apitoyaient sur son sort ("mon pauvre, tu es vraiment mal en point !"); ce qui ajoutait des pierres encore et encore à sa besace.

Et clac, quelques kilos en plus...


Il aurait bien voulu déposer tout cela quelque part, l’abandonner sans état d’âme (« Allez ça m’encombre, ça ne m’appartient pas en fait tout cela !») mais au fond de lui, il avait peur d’abandonner cette charge car elle faisait partie de lui depuis toujours, comme la carapace de la tortue qui la protège. Sa charge était devenue une protection... c'était bien beau mais il commençait à ne plus pouvoir avancer.


Le mulot était alors devenu un escargot très fier de sa coquille (c’est vrai sans elle, imaginez quelle allure il aurait…) ! Il serait…LUI-MÊME ! Et ça fait peur de devenir qui l’on est vraiment, non ? On ne nous apprend pas ça, hein, dans la vie ! Il vaut mieux porter des masques, faire semblant, être comme les autres, ou... comme ils veulent que l’on soit! Ainsi, on ne prend pas le risque de ne pas être aimé et de SE rencontrer. On rencontre les autres : leurs idées, leurs impressions, leurs jugements et on s’y conforme. On devient une copie « qu’on forme ». Mais où est donc passé l’original ?

Heureusement, la vie va faire un cadeau énorme au mulot : il va donner naissance à... deux oiseaux.


Mais qu’est-ce que c’est que ça ? un mulot qui accouche d’oiseaux !

N’importe quoi ! Ça n'existe pas !

Et tu parles d’un cadeau !


Si, si… si curieux que cela paraisse… ces deux petits vont lui apprendre à grandir en même temps qu'eux car ils ont besoin de lui, il doit s’occuper d’eux… mais comment faire, il est déjà si chargé ?

Un jour, une petite fille a bien proposé gentiment son aide mais l’animal l’a refusée, pensant qu’il ne la méritait pas et en même temps qu’il était assez fort pour se débrouiller tout seul.


Pas assez de confiance ou trop de confiance ???

Il n’avait peut-être pas assez confiance en lui car à force d’entendre de mauvaises choses sur son compte, notre mulot avait certainement fini par les croire !

Et il n’avait peut-être pas non plus assez confiance en les autres… et en la vie en général !

Les jours les plus sombres, il allait même jusqu’à penser qu’il pouvait être mauvais pour ses enfants : il avait tellement peur de leur faire du mal à son tour, de les charger de pierres, comme on l’avait fait avec lui ! Il avait peur de ne pas être à la hauteur ! Il doutait de tout, et de tous, pour lui et surtout pour eux. Il devenait responsable de lui-même mais aussi de deux plus petits que lui, la chair de sa chair. Il en avait le vertige !


Mais heureusement, il a découvert à force de patience, de persévérance et d’acceptation que l'AMOUR avait cela d’extraordinaire qu’il fait dépasser toutes les peurs et nous dote d’une force incroyable : il s'est senti pousser des ailes !


Il a alors décidé de se débarrasser jour après jour, pierre après pierre, de tout ce qui l’encombrait. Ses rêves de perfection, d’immortalité et d’entente parfaite ont laissé place à une réalité bien plus riche et plus surprenante : des joies, des peines, des satisfactions, des frustrations !... et oui, tout ce poids ne lui permettait pas, avant cela, de voyager dans le monde des émotions et il n’avait pas les outils pour les apprivoiser.


Sur son chemin, il trouva une clé : vivre chaque jour comme si c'était le premier, dans la découverte, l'émerveillement et la joie comme un enfant; mais aussi comme si c'était le dernier, dans la paix, la gratitude et la confiance, à la manière d'un vieux sage.


L’Amour (amour des autres mais aussi amour de soi, ne l'oublions pas!) a cela de merveilleux qu’il nous permet de nous sentir VIVANT ! Les quatre petites ailes de ses enfants sont venues se greffer à jamais dans son cœur et son cœur a pu prendre son envol !


Notre mulot

après avoir fait l’escargot,

et grâce à l’amour de ses petiots,

a pu devenir... un oiseau!


Et ce qu'il ne savait pas

c'est que tout ça était déjà là

en lui

bien enfoui

tout au fond

à la façon

d'un cadeau à ouvrir

ou d'un diamant à polir.


Christelle V.S.Marande







100 vues0 commentaire