• Christelle

Mot d'accueil à l'église pour le mariage de ma cousine



Le samedi 26 septembre 2020 en l'église de Villeneuve-Saint Vistre (51)


En guise de mot d’accueil je souhaite vous parler de réjouissance.


En effet, aujourd’hui est un jour de réjouissances. Nous voilà accueillis une heure plus tôt que prévu donc cela fait une heure de plus à partager pour célébrer l’union de Mélissa et Vincent, et qui plus est, en église.


Il y a quelques années je me suis posée la question de savoir si je croyais en Dieu (oui j’ose le dire) et peut-être que certains parmi nous se la posent aussi. Alors je vais vous donner la réponse que j’ai reçue car figurez-vous qu’il m’a répondu ! Qui ça ? Dieu ? Eh bien oui, à Lourdes en août 2016. Faites donc attention à ce que vous demandez car cela peut arriver… Il m’a répondu la phrase suivante : « je crois en toi ».

Etait-ce un miracle ? Une grâce ? Eh bien moi je dirai qu’il s’agissait d’une réjouissance car depuis avec la foi et l’amour qui me comblent, eh bien, j’ai enfin un rôle à tenir, une mission à accomplir, une vie à réaliser ; j’ai l’impression d’être une alchimiste : avec l’amour et l’enthousiasme, on peut tout transformer en or. C’est cela que veut dire « je crois en toi » : « tu as du prix à mes yeux et je t’aime ». (Isaie 43, 1-12) Ça vous parle ?


Me voilà alors missionnée depuis 4 ans pour transmettre un message de paix, d’amour et de joie alors quelle réjouissance aujourd’hui de pouvoir le vivre et le dire haut et fort pour le mariage de ma cousine Mélissa et de Vincent qui devient par conséquent mon cousin. Missionnée aussi plus récemment depuis 2 ans car je me suis mariée moi aussi en église et nous avons compris, Jean-Marc et moi, que si nous avions, avant notre rencontre, une mission individuelle nous avions alors, avec cette union, une nouvelle mission de couple et de famille.


Alors je vous invite à vous demander d’abord ce que cette union va changer dans vos liens familiaux ou amicaux : que deviennent les mariés pour vous ? Puis, êtes-vous prêts vous aussi à transmettre ce message simple de vivre dans la paix, l’amour et la joie ?


Alors il ne s’agit pas du tout de se mettre la pression car ce que nous demande Dieu est très simple, contrairement à ce qu’on peut imaginer : il s’agit de faire de son mieux, un peu chaque jour !


Si ça vous parle, je vous invite à prononcer avec moi et d’une seule voix, ce beau texte de Saint François d’Assise, que j’affectionne particulièrement à la fois par sa simplicité mais aussi par sa profondeur !

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix, Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Faisons de notre mieux et réjouissons-nous chaque jour qui nous est donné, dans la paix, l’amour et la joie !


Grande et belle vie à Mélissa, Vincent et à leurs enfants, Kylian et Sélène ! Alléluia !

70 vues0 commentaire