L'énergie solaire

Dernière mise à jour : 26 août 2020



À l'espace Eveil et Paix, on travaille sur cette énergie solaire grâce à divers exercices.


En yoga : avec la salutation au soleil

La salutation au soleil n’est pas une asana (une posture) mais un ensemble d’asanas. On a coutume d'enchaîner théoriquement six postures mais il existe des variations.

La salutation au soleil (surya namaskar) met en action l’ensemble du corps et de notre musculature.

On se place dans une dimension de pleine conscience, en remerciant le soleil extérieur de nous faire don de la vie. Cette pratique journalière offre incontestablement de nombreux bienfaits :

- elle agit positivement sur la musculature en tonifiant et en galbant le corps

- elle raffermit la musculature pectorale en affermissant le buste tout en augmentant son élasticité

- en travaillant le haut comme le bas du corps, la salutation au soleil assouplit la colonne vertébrale et les articulations

- la force, la flexibilité, la détente physique et mentale sont développées

Les bénéfices seront également respiratoires et digestifs puisque les asanas dans agissent très favorablement sur les organes internes et sur les glandes, notamment les glandes endocrines, qui stimulées, augmentent de fait notre résistance immunitaire, tonifient notre système nerveux, apaisent nos anxiétés, stabilisent le rythme des menstruations.

On observe aussi qu’une pratique journalière de la salutation au soleil réduira les problèmes de constipation en activant le système digestif et en massant les viscères.

L’activité cardiaque augmente aussi et encourage une meilleure circulation sanguine, réduisant considérablement les risques d’hypertension.

Les bienfaits sont évidemment d’autant plus grands lorsque la salutation au soleil trouve sa place au quotidien dans notre emploi du temps.

Surya Namaskar, en tant qu’énergie solaire devrait être pratiquée idéalement le matin pour éveiller son esprit, ses muscles, son squelette et reprendre une pleine conscience de son souffle. Le matin la salutation au soleil augmente les bénéfices de l’étirement que procurent les asanas, redonne une tonicité et nous permet d’aborder la journée avec une énergie beaucoup plus positive.

L’exercice s’effectue aussi lentement que possible tout en respectant la synchronisation avec la respiration. Ceci enlève de la résistance dans la respiration.

Les transitions entre les postures sont synchronisées avec la respiration, mais le pratiquant respire dans la posture. Rester plus longtemps permet d’étirer plus soigneusement les muscles et ligaments sollicités par chaque posture.

Le pratiquer face au soleil, quand cela est possible, donne à la salutation une dimension supplémentaire. Cela peut renforcer sa dimension spirituelle. Mais il faut avant tout percevoir le soleil dans toute sa charge symbolique. Le soleil comme un astre révéré, respecté et remercié pour tout ce qu’il crée puisque sans lui la vie ne serait pas possible. Le soleil comme oeil du Monde (Loka Chaksus), celui qui voit et unit le vivant.

Pour les anciens yogis chacun de nous contient en lui le monde, avec ses océans, ses montagnes et ses plaines, mais aussi, la lune et le Soleil. Il y a donc dans Surya Namaskar, une forme de lumière intérieure vers laquelle se tourner qui ne nécessite ni de se positionner face au soleil, ni de s’astreindre à la pratiquer le matin. C’est finalement un mouvement de gratitude, d’amour et de profond respect envers la vie qu’on peut ressentir à chaque moment de notre vie.

Un art de vivre

(source : yay-yoga.com)


Travail sur le plexus solaire Cette zone comprend une grande richesse en ganglions qui innervent le foie, la rate, le pancréas et l'estomac. Ces organes sont extrêmement sensibles aux états de tensions nerveuses. L'ulcère à l'estomac est caractéristique des "angoissés", l'hypersensibilité du pancréas des "nerveux" provoque le diabète mais aussi l'obésité. La nervosité est responsable de la plupart des surcharges pondérales dont sont affectées des personnes qui mangent pourtant raisonnablement.

Une sensation de chaleur apparaît et indique que les organes se détendent, provoquant une meilleure irrigation sanguine mais aussi un rééquilibrage entre les systèmes nerveux sympathique (contrôle inconscient du corps) et parasympathique (contrôle conscient du corps).

On peut ainsi obtenir des recadrages quant aux croyances négatives.

Le traitement des phobies et de l'anxiété s'en trouve facilité.

(source : Le bonheur par le corps et l'émotion, Gilles Bordessoule, Editions du Rocher).


Et on peut aussi choisir de laisser-faire en vivant simplement à son rythme comme nous y invite cette musique de Xavier Rudd "Follow the sun"!

https://www.youtube.com/watch?v=0E1bNmyPWww



29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout