Enfant (ou adolescent) hyperactif : l'accompagner vers plus de sérénité.

Mis à jour : 26 août 2020

Conseils en hygiène de vie et bien-être :


Fleur de Bach Impatience à raison de 2 gouttes diluées dans un verre d'eau, 4 fois par jour. Le plus simple est d'installer une routine facile à suivre : 2 gouttes au réveil, 2 avant de partir pour l'école, 2 en rentrant et 2 au coucher. Comme son nom l'indique, l’impatience agit sur l'impatience, mais aussi la frustration et l'irritabilité qui y sont associées.


Le magnésium marin en cure régulièrement pour soulager le système nerveux, détendre les muscles qui sont toujours en tension serait bienvenue en cure régulière : au printemps, à l’automne en cas de grosse fatigue et de grands changements.





Alimentation :


Intégrer autant que possible dans son alimentation les noix et amandes, les fruits secs, la banane pour leurs apports en magnésium et en fer. Le manque de fer peut aussi avoir un impact sur les symptômes de l’hyperactivité. Il a été remarqué de fréquentes carences chez les enfants atteint d’hyperactivité. Cette carence perturbe la synthèse de la dopamine, ce qui participe à l’agitation. On en trouve naturellement dans la viande, mais aussi dans les lentilles, les haricots, les petits-pois, les noix, les fruits secs (notamment dates et raisins secs), les poissons et crustacés.


Préférer les sucres lents aux sucres rapides, les farines semi complètes aux farines blanches. Éviter le gluten en favorisant les farines anciennes : petit épeautre, sarrasin, ou les farines de châtaigne et riz. Éviter également le lait de vache en le remplaçant par les produits à base de lait de chèvre, de brebis, ou végétal : yaourt d’amande, de coco à la place du beurre, huile d’olive.

On évite dans ce sens les aliments pro-inflammatoires qui agissent sur la flore intestinale, l'assimilation des nutriments et le système nerveux.


Activités :


Les arts martiaux : pour le cadre structuré.

Les activités artistiques : pour évacuer par l'art, la musique, le mouvement.

Ou la sophrologie, la méditation, le yoga : pour la respiration et l’ancrage.

Les exercices en pleine nature sont également les bienvenues avec toute la famille : sortie en forêt, marche, découvertes sensorielles.



Equipement possible :


Le coussin de concentration et d’équilibre :

Pour travailler l’attention. Ce dispositif pourrait s’adapter aux besoins de l’enfant, notamment dans le cadre scolaire.

La lampe à sel et autres pierres en litho thérapie : pour la diminution des symptômes.


Livres :


Calme et attentif comme une petite grenouille d'Edith Snel (pour les plus jeunes)

Comment ne pas finir comme tes parents de Soizic Michelot et Anaël Assier et Tout est là, juste là de Jeanne Siaud-Facchin (pour les adolescents)


En séances individuelles ou collectives dans l'Espace EVEIL et PAIX


Travail sur la gestion des émotions et le développement de l'attention

par le jeu, les mandalas,

dans les cours de méditation-relaxation-yoga

et à l'aide du massage

8 vues1 commentaire